Soutenir l’émergence de projets à caractère universitaire

Cette activité du RUIJ vise à fournir aux établissements participants du soutien pour favoriser l’émergence de projets à caractère universitaire dans leur milieu de pratique ou en partenariat avec d’autres milieux. On parle ici de recherche, de stage spécialisé, de pratique de pointe.

Ce soutien peut être au niveau du conseil ou encore au niveau financier. Quelques projets pourront être soutenus dans une année. Au niveau du soutien financier, il est accordé dans le cadre de concours, les projets étant évalués par des jurys de pairs et recommandés ou non au comité d’orientation. Ces projets doivent être reliés à la programmation scientifique de l’un ou l’autre des instituts universitaires.

On fait référence ici à du soutien pour l’élaboration de devis de recherche et d’évaluation, à être présenté par un chercheur à un organisme subventionnaire, à la libération d’intervenants pour participer à une recherche subventionnée (le temps de dispensation des services est à la charge des établissements), à la libération d’intervenants pour la formalisation de savoirs d’expérience, réalisation de stage doctoral en région, transformation de connaissances en outil d’intervention.

En ce qui a trait aux pratiques de pointe, il s’agit d’un domaine très vaste mais aussi très nébuleux dans sa compréhension et dans son application. La contribution principale du RUIJ est de participer à la clarification de ce concept avant toute autre action à cet égard.

Soutenir l’utilisation des résultats de recherche

La production de nouvelles connaissances et de pratiques prometteuses est la première étape d’amélioration de la qualité des services en établissement. La seule diffusion de ces résultats est insuffisante pour influencer l’intervention auprès des jeunes en difficulté et de leur famille ou les décisions de gestion prises dans une organisation.

Différents acteurs doivent être mobilisés et impliqués pour que ces résultats puissent amener des changements organisationnels ou de pratiques significatives. Nous identifions trois groupes essentiels : les décideurs et gestionnaires, les chercheurs et les intervenants.

Selon le groupe cible considéré, des objectifs différents seront poursuivis et des stratégies différentes seront employées ; à titre indicatif, nous faisons référence à des séminaires de formation sur le transfert des connaissances dans la pratique selon la fonction occupée, diffusion de synthèses ou de sommaires de recherche, colloque, journée de diffusion et de rencontre sur les résultats de recherche, valorisation des connaissances, gestion de l’utilisation des connaissances dans les organisations.